• Erin Hunter dit tout sur La Quête des Ours !

    Bonsoir tout le monde ! Nous revoilà, après une looongue absence avec un article sur La Quête des Ours, à quelques mois d'une nouvelle parution (le tome 4 est prévu pour le 18/09 ! ) Cette interview de Erin Hunter a été donné à la maison d'édition HarperCollinsChildrens.

    Par ailleurs, si je peux donner un conseil aux utilisateurs d'Eklablog, surtout pensez à sauvegarder votre article au fur et à mesure que vous écrivez, parce qu'à la moindre fausse manip', la page s'en va et y a plus qu'à recommencer. Et croyez-moi, il n'y a rien de plus rageant que de devoir réécrire tout un article comme celui-ci, surtout si il faut traduire une source en prime. Et malheureusement c'est ce qui s'est passé ! </3

    Enfin, je ne vous retiens pas plus longtemps, bonne lecture !

     

    Erin Hunter : " Beaucoup de gens m'ont demandé pourquoi l'ours ? C'est une excellente question ! J'ai commencé à en apprendre pas mal sur les chats grâce à l'écriture de la série La Guerre des Clans, mais rien sûr les ours, mis à part ce qui ce racontait dans les documentaires à la télé. Comme la plupart des gens, j'ai toujours été attirée par ces belles, rares, mais aussi mal-comprises créatures. Mais lorsque j'ai eu l'idée de créer une collection de livre dans le même style que celle de félins, plusieurs animaux ont été suggéré : Chevaux ? Des sabots permettant de fuir rapidement le danger et trop maladroits pour la manipulation d'herbe médicinales. Le dauphin ? Il est difficile de distinguer deux individus dans un combat. Les loutres ? Pas assez vaste.

    Lors de cette longue délibération, je disais combien il serait intéressant de se pencher sur un animal qui ne vit pas dans une communauté soudée comme les chats sauvages, mais qui vit et chasse pour son propre compte, féroce et fort pour que nous puissions inclure certaines de nos scènes de bataille bien-aimés, mais fier et intelligent de sorte qu'il ne semble pas trop improbable qu'il ait des croyances spirituelles. Une fois ces éléments et contraintes rassemblées, la réponse était évidente : les ours. Et plus précisément trois espèces d'ours en Amérique du Nord : l'ours polaire, ours brun et l'ours noir, car que ces ours mènent des vies différentes et séparées à l'état sauvage, j'avais donc besoin de trouver des circonstances extraordinaires pour les rassembler et leur donner un but commun.

    Commencer avec une série sur un animal différent m'a donné une chance d'explorer des thèmes qui n'entrent pas facilement l'univers de La Guerre des Clans, en particulier, l'environnement. Je sais que les gouvernements et les entreprises travaillent dur pour ralentir les effets de l'industrialisation, et nous avons tous un rôle à jouer dans la protection de notre planète, mais je voulais explorer les façons dont les animaux pourraient réagir comme les humains face aux bouleversements de leur foyer et leurs habitudes. Il est bien connu que les ours noirs sont des charognards, capables de piller les poubelles et même pénétrer dans les maisons pour obtenir de quoi se nourrir. C'est très intelligent, certes, mais jamais on aurait vu ça le siècle dernier. Dans un monde idéal, les ours ne devraient pas avoir à s'adapter à l'invasion des hommes, ils devraient être en mesure de rester fidèles à leur indépendance.

    Ainsi, la quête à laquelle j'envoie nos héros n'est pas seulement un simple périple à travers l'Amérique du Nord, mais un voyage spirituel car ils découvriront ce que vivre à l'état sauvage signifie vraiment et comment ils peuvent préserver leur mode de vie pour les générations à venir. Oh, et ​​bien sûr il y aura beaucoup de loyauté déchirée, des situations dangereuses, et des batailles sanguinaires tout au long de l'aventure. C'est du Erin Hunter, après tout ! Habillez-vous chaudement, notre voyage nous emmènera d'un printemps doux dans les montagnes Rocheuses aux étendues glacées de l'Arctique. La quête commence ..."

     

     

    Erin Hunter dit tout sur La Quête des Ours !

     

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :